Que Voir et à Faire - Cluster Ecoturístico de Jarabacoa
Tourisme Jarabacoa Que voir et que faire L'incroyable beauté des montagnes tropicales de Jarabacoa a été pendant de nombreuses années pour les Dominicains, une évasion fraîche de la chaleur des tropiques, aujourd'hui également les touristes étrangers découvrent Jarabacoa. Doté d'abondantes rivières, d'un magnifique climat, de terres fertiles et de la chaleur de ses habitants, elle est une merveille naturelle pour ceux qui aiment l'aventure et l'écotourisme.
Avistamiento de Aves

Observation des oiseaux

La communauté de Angostura située à Manabao, Jarabacoa, vous attend à bras ouverts pour vous servir et vous préparer une riche cuisine créole. Juste en face de la petite station balnéaire se trouve une belle crique qui possède autour des installations pour la randonnée, l'équitation ou pour visiter une belle plantation de café avec de multiples chemins pour observer les oiseaux ou avoir un pique-nique mémorable à 600 mètres de haut dessus de la mer. 31 oiseaux endémiques de la République Dominicaine dans la province de La Vega dans les municipalités de Jarabacoa et Constanza vous pourrez observer quelques 27 espèces dans les parcs de la Réserve scientifique Ébano Verde et le Parc Armando Bermúdez.

Plus d'informations

Balneario la Cortina

Balneario La Cortina

Cette piscine naturelle est environ à 15 minutes du centre ville de Jarabacoa. Elle est appelée ainsi parce qu'elle forme une feuille horizontale sur l'eau. Être dans cette ville et ne pas profiter d'une baignade rafraîchissante dans cet endroit n'est pas une bonne décision. La Cortina est une source inépuisable d'eau, on dit qu'elle n'a jamais cessé de tomber et qu'elle court et arrive ici depuis les montagnes.

Plus d'informations

Cabalgatas

Cabalgatas

Jarabacoa est reconnue pour être le berceau de l'éco-tourisme dans le pays. Situé dans les montagnes de la Cordillère centrale, où vous profiter des plus belles forêts de pins dans le pays et des paysages extraordinaires, elle est la destination idéale pour les longues randonnées. Cette destination a été caractérisée pour avoir toujours une température agréable comprise entre 16ºC et 22ºC, bien que dans les heures d'hiver, elle sera ramenée à 7 degrés Celsius (la nuit); ce n'est pas pour rien que plusieurs la connaîssent comme la «ville de l'éternel printemps", qui a aidé plusieurs à cultiver des fruits comme les fraises et une variété de fleurs. Il ya beaucoup d'endroits où vous pourrez profiter de promenades en famille tels que au Rancho Jarabacoa, Rancho Baiguate, Hôtel Pinar Dorado, Rancho La Aurora et Confluenza. 

Par Jarabacoa passent trois rivières: la Baiguate, Jimenoa et Yaque del Norte, une des plus importantes dans le pays. Ces rivières ont facilité et maintenu en vogue la pratique du «rafting» ou descente des "rapide" de niveau 2, sport qui est uniquement disponible pour les personnes de plus de 14 ans. Dans ses rivières vous pouvez vous promener en tube (tube), en descendre les canyons des Saults de Jimenoa et Baiguate, ou faire des descentes en corde verticale (rappel) .www.ranchojarabacoa.com ou www.ranchobaiguate.com.

La Confluencia

La Confluencia

La Confluencia est l'une des nombreuses beautés de Jarabacoa, son nom existe du fait  que deux fleuves s'y rejoignent, la Jimenoa et Yaque del Norte, deux rivières qui se rencontrent. C'est un lieu tranquille où vous pourrez y aller avec votre famille, il y a de la place pour les enfants et vous pourrez même faire cuisiner si vous le désirez. La route vers la Confluencia  ressemble à un jardin et l'ambiance super sympa donne une touche inoubliable occasionnant de vouloir revenir visiter la Confluencia.

Plus d'informations

Mariposario

Terrarium de papillons (Mariposario)
Rancho Baiguate a développé le terrarium dans ses installations sous les orientations techniques de l'entomologiste Kelvin Guerrero et Karen Jiménez, étant la première initiative concrétisée dans le pays d'un projet durable d'élevage et d'exhibition d'espèces de papillons dominicains.


C'est un projet durable dans lequel les espèces de papillons sont élevées dans la même propriété - des espèces de papillons sauvages ne sont pas collectées, par ce qu'elle n'a pas d'impact sur les populations naturelles - et cela contribue au contrôle biologique de manière mécanique, en récoltant les vers des papillons qui attaquent les cultures fruitières comme citriques et fruit de la passion.


Le Mariposario Papillon Garden se trouve à Jarabacoa et est le premier de son type installé dans le pays.

"Le plaisir que l'on ressent à observer les couleurs variées des papillons est mis à profit commercialement dans quelques pays, et déjà s'initie à Jarabacoa, avec de bonnes augures.

Le Mariposario est un espace fermé avec plastique, et un toit avec un tissu blanc et poreux. Il comprend dans l'une de ses aires intérieures des plantes fleuries sur lesquelles sucent et jouent les papillons, pour la délectation de ses visiteurs. Pour régler la température et l'humidité, l'on compte sur des ventilateurs et humidificateurs et une couverture mobile en tissu de saram, qui règle aussi la quantité de lumière qui pénètre à l'intérieur.

Plus d'informations

Pico Duarte

Pico Duarte

Le Pico Duarte est une élévation montagneuse appartenant à la Cordillère centrale, en République Dominicaine, étant le point le plus élevé dans les Grandes Antilles. Ce pic est visité normalement par de nombreuses brigades et écoles dominicaines. Le Pico Duarte et le Pelona sont des pics jumeaux. Selon certaines feuilles topographiques existants les deux pics ont la même hauteur de 3087 mètres, cependant, des mesures altimétriques montrent que le Pelona est quelques mètres en dessous de la hauteur du Pico Duarte. Jusqu'au début des années du siècle dernier, les deux pics ont été appelés La Pelona, distinguées entre la Pelona Grande et la Pelona Chica. La Pelona Grande a été surnommé Pico Trujillo dans les années 30. Après la mort du dictateur Rafael Leonidas Trujillo lui a été donné son nom actuel. Ce pic est situé dans le parc national Armando Bermudez. La distance en ligne droite entre les pics de Pico Duarte et La Pelona est de 1 ½ km. Les sommets sont divisés par Lilis Valley, avec une hauteur de 2950 mètres. De l’est à l'ouest il y a des pentes raides. Autres élévations significatives dans les environs sont le Barraco Peak (2,644 m) et la Loma de la Viuda (2 801 m). À l'est, la Loma La Rusilla avec 3038 m et Pico Yaque (2 761 m). Il y a quatre principales vallées de drainage de l'eau du massif du Pico Duarte: une d’elle est la Vallée du Bao, qui provient de la rivière Bao vers le nord, le Rio Yaque del Norte, au nord, la rivière Blanche et le Rio Yaque du Sud vers le Sud. A l'ouest sont les vallées de la rivière Mao et Arroyo Limón drainant vers le sud et les vallées du fleuve Mao et ses affluents qui drainent vers le nord. Parmi ces vallées de montagne dans de nombreux cas, elles dépassent 2000 mètres au-dessus de l'élévation du niveau de la mer.

Ruta del Café

Ruta del Café

Faire le tour de la Ruta del Café est une aventure qui enveloppe les visiteurs dans l'arôme et la saveur de cette boisson populaire que la nature nous donne à travers les plantations d'une beauté saisissante. Cet itinéraire peut être trouvé dans le sentier écologique du Dajaos sur la route de Manabao et les gens peuvent participer à la collecte et le tri des grains dans l’usine Hermanos Belarminio Ramirez.

La ville offre une grande variété d'hôtels, de restaurants et de bars pour le plaisir de la vie nocturne ainsi que d'une atmosphère de village chaleureuse autour du parc central, où vous pourrez profiter d'une soirée tranquille à l'abri de son Saman emblématique, un arbre feuillu dont la longévité dépasse 160 ans . Ceci est un de ces endroits auquel vous voudrez toujours revenir. L’Usine Ramirez C. offre une démonstration de leur route du café, dans lequel la procédure de plants de café, la collecte des graines de café, le processus de sélection est apprécié, même rôtir, moudre et emballer la poussière aromatique produit depuis 1943, lorsque la société a été fondée par Belarminio Ramirez. L'entreprise familiale, que dirige maintenant la troisième génération de la famille Ramirez, est ce qui produit les marques spéciales Monte Alto et Monte Alto organique, torréfié et moulu à ses installations de Jarabacoa. Les grains de café utilisés dans ces variétés proviennent de leurs fermes et de petits producteurs de la région.

Salto de Baiguate

Salto de Baiguate

Plongeant dans un petit bassin de la Cordillera Centrale l’on retrouve que sa partie supérieure est couverte de forêts de pins et d’herbe appelée pajón blanco qui empêche l'érosion du sol car elle permet l'infiltration d'eau.

Dans cette même rivière est le Salto Baiguate, qui est l'une des rares régions du pays où il y a encore le Nogal, un arbre de bois précieux qui se produit uniquement dans les pays tropicaux.

Le Salto Baiguate  forme avec ses chutes d'eau une sorte d’escalier, et en raison de leur inaccessibilité, peu de Dominicains connaissent la beauté de ce saut, mais cela ne l'empêche pas qu’il est très fréquenté par les touristes étrangers et les Dominicains qui aiment sentir l'adrénaline.

El Salto Baiguate est les meilleurs sauts trouvés dans le Rio Baiguate, où vous pourrez profiter d'une baignade rafraîchissante dans la piscine naturelle entourée d'arbres. Pour atteindre le Salto Baiguate, on doit passer par un canyon qui offre une vue magnifique et offre également toute la vallée du Cibao, en particulier dans la ville de Jarabacoa, où vous pouvez séjourner dans l'un de ses petits hôtels et manger dans les restaurants, qui servent un menu exquis. L'un est le restaurant El Rancho, servant de la nourriture dominicaine depuis la pieuvre ou juste une bonne tasse de café dominicain.

Plus d’informations

Salto de Jimenoa I

Salto de Jimenoa I

Le Salto de Jimenoa est à 5km avant d'atteindre l'entrée de Jarabacoa; il n'y a aucun accès régulier à celui-ci, donc les voyageurs doivent utiliser un véhicule à moteur (taxi moto concho, etc).

L'ensemble consiste en deux sauts : Jimenoa I et Jimenoa II. Le Jimenoa I est une cascade 60 mètres de haut avec une piscine naturelle agréable et Jimenoa II, a une chute de 40 mètres, la descente est possible pour le sentier écologique construit et géré par la communauté, qui propose un projet pour le tourisme durable dans la zone.

Plus d’informations

1 2
  • Dominican Republic
  • CDCT
  • BID
  • USAID
  • Consejo Nacional de Competitividad